William Acin

28.07.13

Orages Violents Sud Ouest de l'Europe de la France de l'Aquitaine près de Bordeaux

22h30-23h vendredi 26 juillet 2013 nuit noire le bus est stoppé par le conducteur il n'y voit plus rien nous sommes à Médoquine

la grêle et la pluie rayonnent sur le pare-brise qui prend l'allure d'un écran numérique jaune

la grêle frappe la carlingue

l’eau recouvre les trottoirs

 

bientôt c’est le premier détail qui me frappe on ne voit plus le bas du mobilier urbain oui c'est ça les tropiques

bon l'eau est au niveau du marchepied je me lève

 

après un ou deux aller-retour sidéré dans le bus les autres ne font pas les malins le chauffeur attend des ordres

son chef plus âgé arrive le convainc d’avancer de 200m

le conducteur est jeune le chef lui dit que trois lignes sont déjà over

derrière le bus des arbres sont tombés à notre passage peut être juste des branches je ne sais pas je ne suis jamais retourné en arrière

le bus s'est arrêté pile là où je devais descendre ma nana prend la fuite je la regarde merde elle file tout droit je la suis

 

nous marchons dans un petit gave de l'eau au tibia parfois aux genoux avec les vagues

 

 

le plus inquiétant c'est de ne pas voir le sol

 

 

 

des grilles métalliques de travaux jonchent  (hé oui nous sommes à Pessac)

et les éclairs frappent un peu partout au loin nous sommes au milieu des vignes un peu en hauteur

il pleut ça sent bon nous sommes rafraîchit de ces deux semaines de canicules qui viennent de s'écouler

un automobiliste s'arrête nous refusons oui même pendant la fin du monde on ne monte pas avec tout le monde étonné il s'écarte

 

 

puis après 15 mètres je regrette lui aussi il recule nous montons il nous dépose fin

 

 

c’était marrant

ct’été

c’est tombé Gironde Pessac Talence Bordeaux beaucoup je crois que le Bassin n'a pas souffert

 

deux jours plus tard j’écris j’ai St Jean Baptiste en tête sa tête aussi

 

WilliamAcin


Commentaires

Poster un commentaire